L’attente

Longue Indéfinie Têtue Est mon attente Amère Confuse Impatiente Est mon attente Fragile Délicate Secrète Est mon attente Parfois résignée Parfois déterminée Souvent rejetée Mon attente Pour un pays de trêve Pour un pays de rêve Sans rancœur Sans froideur Sans raideur.   Lien à la traduction italienne

Pour quelle cause je me bats?

Pour quelle cause je me bats? Si je dois égorger mon père Violer ma propre mère Mutiler que m’importe frères ou sœurs Et finir sans cœur. Pour quelle cause je me bats? Si je dois être maudit sur terre Et brûler dans les flammes de l’enfer, Si je dois tuer pour cette cause Et refuser…

Les Maîtres du Monde

Sur le sol de notre patrie, ils nous massacrent Et personne ne s’en émeut Immolés aux pieds de leur trône et simulacres Tel un vulgaire bétail offert en vœu Pour apaiser des dieux, l’ire Tout comme furent nos ancêtres Ô éternel peuple martyr! Et encore, nul être pour leur tenir tête L’histoire tristement, se répète……

Vivre malgré tout

Vivre Vivre la mort La voir Se mouvoir dans les rues Rudoyer des infortunés Tués de plein fouet. Fouiller sa mémoire Se remémorer des rires Risquer un triste sourire Vivre malgré tout. Entendre Entendre le macabre ballet Déchirer le ciel serein Le tintamarre des obus Détoner à l’horizon. Fuir portes et fenêtres Se terrer par…

Le temps jetable

Homme en carton Femme en carton Maison en carton Pays en carton Amour en carton Vie en carton Papier jetable Assiettes jetables Verres jetables Couverts jetables Appareils jetables Pays jetables Travail jetable Ecole jetable Couples jetables Enfants jetables Et jetables les parents Et jetables les amis Et jetables les sentiments Jetable la vie Jetable la…

Crise de mère

Toi qui as connu la guerre Sous son visage le plus cruel Toi qui as vu la mort au quotidien Revêtu de son costume le plus hideux Roder sans répit autour de toi Emporter sous tes yeux Epoux, fils et toute ta lignée Qu’il me tarde de te voir chanter et danser! Toi qui voyant…

Qu’est-ce qui ne tourne pas rond?

I Dans ce monde où l’horreur devient pain quotidien mon esprit peine à se contenir dans l’étroit lien où nous enferment des seigneurs sans foi ni loi d’une cruauté indicible ; ces damnés en proie à une possession diabolique distillent le venin froid qui suinte de leurs cœurs de félins moulés dans des tuyaux d’acier…

Sans repéres

Les cités se détruisent La jeunesse s’épuise Contre les barbéles dressés Se brise son avenir blessé La quête insensée du large Met tout péril à la marge Partout marasme et misère Noient le moindre repère Tel un mirage en plein désert Bouscule l’horizon Le village planétaire Sème les ilusions Afrique, Afrique mère Ne nie pas…

Tous responsables

Dans les forêts oubliées par nos yeux rivés sur les courbes de madame technologie Des entrailles se font charcuter au nom d’une pseudo chirurgie Des cris de détresse s’évanouissent dans le chant impuissant de dame nature Des séquelles immortelles sont gravées à l’aide de lames sur des futurs Dans nos villages loin de nos téléphones…

L’Afrique

J’ajoute a mon écrit quelques litres avec des mots de patrie mais ça n’étanche par la soif de paix de l’Afrique je veux plus entendre sous développement pour qu’elle atteigne l’émergence j’ai écrit des kilomètres et des kilomètres mais l’Afrique a gardée ses même distance quand on parle des kilowatts et des kilowatts du langage…