Je slamme

Je slamme pour ces femmes
Je slamme pour cette race
Que d’aucuns disent rapace
Et qui j’en garde foi et espoir
En a encore dans la besace
Et si de la masse hypocrite de ceux qu’on dit digne on les chasse
Elles sont devenues hermétiques comme un sas
Je slamme pour elles
Ils ont osé les appeler kpoclé
Et pourtant de leur paradis elles ont la clé
Femme qui ressuscite leur énigme de bon gré
Car pour leur corps, magique est son doigté
Il ont osé les stigmatiser et pourtant
Voyez
Regardez
Et jugez,
Ils sont tous condamnés, impliqués, obligés
De les kiffer
Sous peine de « djah » coagulés
Je slamme pour elles
Ils sont eux même super branchés sur la Fm kpoclé
La 69.G
Ils sont fan des gos de l’allée
Toujours à l’affût des moindres opportunité
Pourtant ils ont osé les traiter de détraqués mais je dis
C’est de leur faute à eux si elles sont ainsi dévergondées
Dignité bafouée
Fierté piétinée
Je slamme pour elles
Je slamme pour toutes ces femmes
Dont le destin à choisir se fait les rêves
Ces femmes sont les rêves qui s’achèvent
Sur la grève…

 
Lien à la traduction italienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *