Eburnie

Elle était liberté dans la clameur du soir
Elle fut choyée par ses fils dignes.
En fille rassurée, elle connue son miracle ivoirien et vint des prédictions sombres.
Parée de ses caftans de fille légère, elle but goulument le calice du multipartisme jusqu’à la lie.
A pas indolents, violée résignée, elle ploie sous le courroux de ses turpitudes.
Elle marche sous le chants de soleils de ses fils calcines
L’âme pétrie de feu…
Eburnie!
Eburnie!
Diantre! Ou se cache ta végétation de rêve de Paix
Eburnie!
Eburnie!
Ton navire de paix, ivre, s’est égare dans l’océan des utopies
Eburnie!
Eburnie!
Tes fils, chers artisans de ton déshonneur
Tes filles aux rêves déchirés te bâtissent à l’encre de leurs peines.
La raison de tes dirigeants, embastillée dans les geôles du cynisme ou les crachats rouge de la mitraillette sifflent à tue tête laissant des charniers a floraisons et semant la Terreur dans les consciences atrophiée et flétries.
Eburnie!
Eburnie!
De quel hyménée t’extasies tu?
ô indignation!
ô honte!
ô déchéance morale!
Nos peuples pullulent le martyr et nos fauteuils présidentiels sont peints de SANG et s’éternisent dans le sang des sangs innocents.
La belle Eburnie en fille unique de sa prestigieuse vie d’antan se dépeint à la prostitution.
Noyant ses vertus originelles
Elle pâlit de ses jours d’entrains
Ma belle Eburnie!
Ma douce Eburnie!
Entre deux silences la colombe m’a susurré :
Allons enfants d’Eburnie
Marchons aux pas de l’éléphants allant soulager leur soif dans le fleuve de la paix.
Allons Eburneens, hissons nos voix vers la solidarité
Enfants d’Eburnie
Allons à la source de la dignité.
Enfants d’Eburnie, scrutons les horizons de la floraison.
Nous sommes les faisceaux flamboyants du nouvel élan du navire ivoire.
ô Eburnie!
ô Eburnie!
Belle terre laitière qui attire les affamés de tous les horizons
Offre ton sourire d’ivoire a ceux qui sont en quête de nectar.
Eburnie, merveille de la conception divine
Remets-toi de ta robe d’ivoire eburnéenne
Et allons en noces célébrer ton renouveau
Eburnie!
Plus jamais tu convoleras au bal masque des soirée sanguinaires!
Loin de toi, l’odeur harassante de la désunion.

* Eburnie, ou Terre d’Eburnie, est le nom utilisé pour désigner la Côte d’Ivoire, riche – dans le passé – d’éléphants et même d’ivoire

 
Link à la traduction italienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *