Elle lui a donné

Elle lui a donné son cœur
Elle lui remit son âme
Lui c’était son tout
Pour lui elle était prête à tout.

Toute sa vie, se conjuguait avec lui
Son être ne rimait que pour lui.
S’imaginer qu’elle doit vivre sans lui
Ne faisait pas partie de l’équation.

Elle était vide……
Eux pensaient déjà à s’unir à elle
Elle n’était qu’un bien de plus.
Ils convoitaient ses rondeurs
La fraîcheur de son corps.
Dans les draps de qui serait-elle?

Elle lui a donné sa vie
Elle lui a remis son cœur
Lui c’était son tout
Pour lui elle était prête à tout.
Il est mort
Elle n’est plus

Ils ont traversé l’enfer
Arraché à la vie un pan de bonheur
Lui s’en est allé soudainement
Elle a connu la déchéance

Traitée de sorcière
Elle fut mise à la rue.
Elle s’écriait où étiez-vous quand nous traversions le désert ?
Quand l’espoir était tout ce qu’il nous restait?

Sans aucun protocole
Elle fut jetée avec morgue.
Son bébé dans les bras
Elle fut jetée.
Elle crie sa peine
Elle hurle sa rage
Les yeux rivés au Ciel
Elle espère un soleil.
Elle crie, elle gémit
Tout l’étouffe, tout l’enfonce.
Elle lui a donné son cœur
Elle lui a remis sa vie.
Son seul crime c’est d’avoir aimé
Son seul péché c’est d’être une femme
Elle lui a donné son cœur
Elle lui a remis sa vie
Lui est mort
Elle n’est plus. À toutes les femmes qui font le monde.
Celles qui dans le silence de la nuit
Enfantent le Soleil
Être femme c’est fort
Être femme c’est éternel!

 
Lien à la traduction italienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *