Les noces du viol

I

Doux de soie le drap m’inspire
De la laine du satin qu’importe du basin malien
Voluptueux et luxueux qu’il serve à le serrer
Fort fort fort
L’attirer le mener
Fort fort fort
Lui bander les yeux et l’attacher au lit Musique
Que tout se confonde dans une profonde mélodie
Beau drap drame
Beau drap drame
Beau drap drame
Le corps dans le drap enveloppé
Se laisser aller

Le traîner le tourner
Encore encore
Par terre partout

II

Prendre le parfum
Divin produit sacré produit
Magique et efficace
Quelques goûttes
Un mélange qu’il le goûtte et hooo
Dans ses yeux dans ses oreilles dans les pores de sa peau

Que je l’embaume
Que j’embaume chaque organe de son corps La main délicatement posée sur la lame
En femme ferme
Pas fuyarde non
Affrontant toute situation
En femme ferme
Brisant tout obstacle sur son chemin
Prévoyant minutieusement le lendemain
Avançant sans regarder regretter derrière
La lame retirée le voila émasculé

III

Saisir la lingerie
Rouge de sang noir de charbon ou blanc de neige
Rassembler ces ficelles de dentelle qu’adorent les pucelles princesses Qu’elles consument tout son sang
Qu’aucune goûtte ne s’échappe
Ne se dissipe

IV

Que les étoiles du firmament s’égrainent sur ma tête
Qu’avant le jour la terre m’engloutisse
Que tout s’achève plus de rêve
Je viens d’assassiner le viol
Dans la solitude de ma piaule
Aidez-moi à creuser une tombe

Grande et profonde a toucher le magmà
Cette nuit auront lieu les noces du viol et Lucifer

 
Link à la traduction italienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *