Est-ce que je peux te dire des mots?

Est-ce que je peux t’écrire un poème?
Est ce que je peux te dédier des mots?
Mots que tu n’entendras pas?
Poème que tu ne liras pas?

Pourquoi t’es tu réfugié dans les bras
De ce linceul blanc
D’où tu ne peux entendre la voix,
Ni le son d’ici bas?
Pourquoi as-tu tu ta voix,
Qui me dira que tout ira mieux?

Pourquoi t’en es tu allé ainsi ?
J’avais,
J’ai
Encore besoin de toi.
Je te supplie, ouvre les yeux.
Non
Que ce sommeil ne soit pas à tout jamais.

Je le refuse,
Ne pars pas,
Reviens méchante femme en lin blanc,
Rends-moi mon être cher.
Non,
Ne l’emporte pas dans la terre.

Ta maison est si froide,
Moi j’ai du soleil et de la joie.
Ton antre est vide et triste,
Moi j’ai des éclats de rire d’artistes.

Ne t’en vas pas.
Pas avec mon être cher,
Je t’en supplie
Mort, libère ton prisonnier.

 
Link à la traduction italienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *